Présentation
Mot du Ministre
Mission
Organigramme
Etablissements sous tutelle
Administration
Le Cabinet du Ministre
Secrétariat Général
Les Directions
Commission Interne des Marchés
Commission des Marchés du Département
Potentialités
Hydrocarbures
Mines
Electricité
Opportunités d’ Investissement
Législation
Hydrocarbures
Minière
Electricité
Opérateurs
Hydrocarbures
Mines
Electricité
Accueil | Bibliothèque | Téléchargements | Liens utiles | Contactez-nous
Ouverture de l’Assemblée Générale Constitutive de l’Union des Patronats du G5 Sahel

Nouakchott, 11/03/2019 - Les travaux de l’Assemblée Générale Constitutive de l’Union des Patronats du G5 Sahel(UPAS) ont débuté, lundi, à Nouakchott.

L’UPAUS constitue un bond qualitatif dans l’histoire des relations économiques des pays membres, à travers le renforcement des opportunités de coopération entre les hommes d’affaires et l’examen des voies et moyens de développer des partenariats dans les domaines commercial et économique, ce qui contribuera au renforcement des liens de fraternité et d’amitié unissant les peuples de ces pays.

L’Union vise également à mettre sur pied un mécanisme institutionnel pour les échanges commerciaux entre les patronats et la suppression des barrières qui anéantissent l’activité commerciale entre les pays membres, d’œuvre pour faire du secteur privé une vraie locomotive de la renaissance économique et sociale dans les pays du Sahel et d’accompagner les efforts conjoints dans le domaine du renforcement de la sécurité et du développement des pays membres.

Ouvrant la rencontre, le Ministre du Pétrole, de l’Energie et des Mines, M. Mohamed Ould Abdel Vetah, a précisé que l’UPAUS concrétise la solidité des relations privilégiées existant entre les pays du Sahel dans les différents domaines et leur aspiration permanente pour le renforcement des mécanismes d’intégration économique par la création les cadres institutionnels et l’émergence d’un secteur privé apte à accompagner les efforts intensifs visant à rehausser leurs échanges économiques et commerciaux.

Et d’ajouter que la tenue de cette assemblée apporte un accompagnement considérable aux efforts du groupe G5 Sahel, crée en vertu de la charte signée le 19 décembre 2014 à Nouakchott, par les présidents des Etats membres, notant cette initiative tendant à la complémentarité entre les pays du groupe constitue un rajout essentiel aux efforts intenses déployés par le gouvernement mauritanien, sur instructions du Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, en matière du renforcement et de développement des mécanismes d’intégration et de facilitation des tractions commerciales et économiques entre les pays du G5 Sahel.

Au sujet de l’intérêt du groupe G5 Sahel, le Ministre a dit qu’il constitue un regroupement régional pour la coordination et le suivi de la coopération en vue de faire face aux défis sécuritaires et économiques dont l’approche sécuritaire a reçu un soutien significatif des partenaires au développement, au regard des résultats de la conférence de coordination des partenaires et donateurs, tenue à Nouakchott, qui ont permis de financer le programme des investissements prioritaires et la revue des projets ayant une incidence positive sur la lutte contre la pauvreté, la création des opportunités d’emploi, l’insertion des jeunes dans la vie active et les autres domaines de développement.

Il a ajouté que la première phase de ce programme, allant de 2019-2020, comporte 40 projets sectoriels axés sur les volets relatifs à la sécurité, à la gouvernance, aux infrastructures et aux ressources humaines.

S’agissant de la stratégie du G5 Sahel pour le développement et la sécurité, le Ministre a précisé qu’elle constitue un document cadre pour toutes les interventions du groupe et ses partenaires techniques et financiers, conçues sur la base d’une vision commune des dirigeants de ces Etats, soulignant que cette stratégie contribue à la réalisation des attentes et objectifs de l’agenda 2063 de l’Union Africaine, ceux du développement durable et les engagements mondiaux dans les domaines de la sécurité et du développement, en plus des soutiens dont elle bénéficie de la part des partenaires techniques et financiers grâce à des conventions de partenariat.

Le Ministre a enfin réitéré l’intérêt de l’UPAUS pour permettre à son département de jouer pleinement le rôle pionnier qui lui est dévolu dans le développement économique et social des pays du G5 Sahel.

Pour sa part, le Président de l’Union Nationale du Patronat Mauritanien (UNPM), M. Mohamed Zein El Abidine Ould Cheikh Ahmed, a souligné que la diversité des ressources économiques des pays du groupe G5 doit être exploitée pour concrétiser la complémentarité et l’intégration économique par le biais d’un cadre institutionnel œuvrant en faveur de davantage d’autonomisation du secteur privé, de renforcement des échanges commerciaux et d’amélioration du climat des affaires.

Il a précisé qu’au cours de cette rencontre, il sera procédé à l’examen du règlement intérieur et à l’élection des instances dirigeantes de l’Union, ajoutant que ce processus répond aux aspirations que partagent les organisations membres pour parachever l’architecture de l’Union en vue du renforcement des relations économiques sur la base des intérêts communs.

Le Président de l’UNPM a annoncé l’organisation prochaine d’un forum regroupant les patronats du G5 Sahel et leurs confrères français du MEDEF.

Ce forum, a-t-il dit, sera marqué par la signature de plusieurs conventions entre les deux parties pour la mobilisation de ressources destinées au financement de projets communs.

Il s’est dit confiant par rapport aux initiatives communes bénéfiques que ne manquera pas d’entrainer cette rencontre en termes de renforcement du processus de développement global et durable dans la région du Sahel.

De son côté, le Secrétaire permanent du G5 Sahel, M. Mamah Samedou Sideko, s’est dit heureux de la création de cette nouvelle instance du secteur privé qui œuvrera dans ce vaste ensemble régional des pays du Sahel pour contribuer à la croissance économique permettant la prospérité et le développement durable des pays du G5 sahel.

Il a ajouté que sans croissance économique, il n y a point de développement durable, soulignant que partant de cette évidence et considérant le rôle moteur du secteur privé dans le dynamisme de nos économies, le G5 Sahel se doit de prendre davantage en compte la contribution des milieux d’affaires dans toutes les initiatives liées au développement socioéconomique.

Le Secrétaire permanent a ajouté que la création des patronats du G5 Sahel est d’une grande pertinence, soulignant que « c’est à juste titre que les acteurs du secteur privé, représentés en ce lieu par les différents patronats des pays membres du G5 Sahel, conscients de la vocation intégratrice de notre organisation, ont décidé de constituer un regroupement patronal en phase avec la vision et les ambitions du G5 Sahel ».

Il a remercié le Président de l’Union nationale du patronat mauritanien pour le volontarisme dont fait montre son organisation en abritant cet évènement historique. Ce fait, a-t-il dit, « illustre encore une fois le rôle positif que joue la Mauritanie dans notre espace régional ». En effet, a-t-il , poursuivi, « le pays hôte du siège du G5 Sahel, la Mauritanie, constitue un exemple de croissance économique soutenue et de stabilité grâce aux efforts de ses dirigeants et de sa population ».

Quant à M. Bastien BALLOUHEY Président du conseil de chefs d’entreprises France-Afrique centrale, il a rendu hommage au rôle central du secteur privé dans le développement en général et à la place qu’il occupe dans les pays du Sahel où il contribue, a-t-il dit, à l’intégration des jeunes dans la vie active et à la création des opportunités d’emplois.

Les interventions des chefs et des représentants des délégations se sont ensuite poursuivies pour insister sur l’importance de la création de cette union et de son rôle dans la facilitation des échanges commerciaux dans les pays membres du G5 Sahel.

Il est à noter que le G5 Sahel, qui a été créé en décembre 2014, regroupe, outre la Mauritanie, le Mali, le Niger, le Burkina Faso et le Tchad.

La cérémonie d’ouverture de l’assemblée générale constitutive s’est déroulée en présence de la Ministre de l’Equipement et des Transports, Mme Amal Mint Maouloud et de plusieurs acteurs économiques et de personnalités s’intéressant au secteur privé.

 

 
Annonces
Appels d’offres
Statistiques
Publications
Agenda
Evénements
Visites Officielles
Suivez-nous
Restons connectés sur :
Cours de l’Or
Cours du Cuivre
Cours de l’Argent
- Accueil - Bibliothèque - Téléchargements - Liens utiles - Contactez-nous -
Présentation
Administration
Potentialités
Législation
Opérateurs
Annonces
Agenda
- Mot du Ministre
- Mission
- Organigramme
- Etablissements sous tutelle
- Le Cabinet du Ministre
- Secrétariat Général
- Les Directions
- Commission Interne des Marchés
- Commission des Marchés du Département
- Hydrocarbures
- Mines
- Electricité
- Opportunités d’ Investissement
- Hydrocarbures
- Minière
- Electricité
- Hydrocarbures
- Mines
- Electricité
- Appels d’offres
- Statistiques
- Publications
- Evénements
- Visites Officielles
Copyright © Mauritanie 2015 - Ministère du Pétrole, de l'Energie et des Mines - Tous Droits Réservés
- Développé par : MEFPTIC / DGTIC -